Le lendemain de notre voyage au SFC, le chant des Indri indri nous réveille vers le levée du soleil (on se demande encore à combien de décibels ces chants sont émis). Depuis le temps qu’on voulait en prendre un en photo, on se rue sur le balcon avant de sortir pour suivre la piste du « chant ».
4F9B4235 Antsahabe Miray, un village authentiqueFaute de connaissances et d’expériences, et aussi faute de fahazotoana, nous n’avions pu visité que les environs du lodge à la place. On a découvert les fruits et légumes plantés par la population locale pour la consommation du lodge ainsi que les agriculteurs armés de leur angady pour aérer leur rizière.

4F9B4487 Antsahabe Miray, un village authentiqueNous avions vu aussi la cascade sacrée qui sera aussi source de vie pour le village d’Antsahabe et qui est drainée vers le village 5km plus loin pour alimenter les cinq pompes d’eau potable.

4F9B4275 Antsahabe Miray, un village authentiqueVers 8h30, l’odeur du kitoza et du café nous ramène vers le Lodge. Le « vary amin’anana sy kitoza », du chocolat chaud, un bon jus d’ananas, des toasts et omelettes au fromage nous rappellent encore combien c’est bon de manger “frais”.

4F9B4458 Antsahabe Miray, un village authentiqueNotre guide, Rakoto, nous appelle… on est bon pour la visite d’ immersion au village d’Antsahabe, à 5 km du Lodge.

4F9B4444 Antsahabe Miray, un village authentiqueAntsahabe est un petit village d’agriculteurs où la communauté est propriétaire de l’écolodge: Saha Forest Camp. Ce dernier est un projet initié et coordonné par l’Association Fanamby pour la conservation du Corridor d’Anjorobe Angavo mais c’est la communauté d’Antsahabe qui en bénéficie. Elle gère les loyers du terrain de SFC qui iront dans les fonds communautaires afin de réaliser des micro-projets d’intérêt général locaux.

4F9B4368 Antsahabe Miray, un village authentiqueLe décor rappelle encore la paix et le rythme “moramora” qu’on regrette souvent en ville.

4F9B42991 Antsahabe Miray, un village authentiqueRakoto, villageois d’Antsahabe, nous explique leur système de stockage (grenier sous terrain) et leur technique de maçonnerie avec tellement d’enthousiasme qu’on se laisse facilement emporter.

4F9B4411 Antsahabe Miray, un village authentiqueOn a visité quelques de maisons avec des garages à charettes, ainsi que des parcs à zébus.

4F9B4362 Antsahabe Miray, un village authentique

Les maisons sont encore typiques des villages d’antan, et l’air et l’âme de la population aussi pure que l’eau qui découle de la cascade sacrée. La question qui s’est posée est, pourquoi toutes les charettes sont bleues ? Question restée sans réponse…

4F9B4440 Antsahabe Miray, un village authentiqueOn est aussi passé voir la salle de fabrication d’huiles essentielles- où ils faisaient du Ravintsara qui sent tellement booooon-. NB: le ravintsara est une plante à milles vertus thérapeutiques. Elle est immunostimulant, analgésique, réduit l’anxiété et dégage la voie respiratoire (idéale pour les débuts de grippe).L’huile essentielle produite par l’Association locale, « Antsahabe Miray », sera vendue sous le label certifié biologique.

4F9B4416 Antsahabe Miray, un village authentiqueAprès les papotages et la visite du village, nous retournons au lodge pour un dernier déjeuner royal et profitons des courts mais précieux instants qui nous restent à contempler le paysage.

4F9B4455 Antsahabe Miray, un village authentique

Finalement, il ne nous reste plus qu’à garder nos bons souvenirs et rentrer à la belle civilisation polluée de Tanà, le week-end écolo prend fin. Une petite vidéo du séjour a été montée par Tiana Andriamanana avec son super compact ^^…à très bientôt.

[flashgallery color= »0x888888″]